Loading
  • Lifestyle / Mood

    En amour, doit-on avoir un cahier des charges ?

    Cahier des charges :  document qui doit être respecté lors de la conception d’un projet.

    Le projet : être en couple avec quelqu’un qui me correspond pour que ce couple dure (toujours).

    Postulat de base. simple. Oui mais.

    « Et si on finissait par ne pas rencontrer la personne qui nous convient ? »

    C’est la question qui revient souvent avec les célibataires trentenaires de mon cercle – moi comprise, je ne m’exclue pas, loin de là. Et qui est revenu une nouvelle fois sur le tapis avec une nouvelle collègue de boulot.
    Je me suis dit que c’était le moment de cliquer sur publier.

     

         Je suis bien de celle qui sont intimement persuadée que toute clef à sa serrure. Que notre moitié est quelque part et qu’on va la trouver. J’ai toujours été sûre qu’il y avait quelqu’un pour moi quelque part.

    Puis j’ai vieilli, j’ai été en couple, j’ai aimé, j’ai quitté, j’ai été quitté, j’ai vécu et j’ai compris que ce n’était pas si facile.

    Parfois, (peut-être dans les moments de doutes), je ne suis pas persuadée que je vais tomber sur la BONNE personne, celle qui me convient. Celle qui remplirait mon cahier des charges.

    cahier des charges, amour, amoureux, exigence, rencontres, trentenaires

    Le Cahier Des Charges ?

    Mais si, vous savez bien le cahier des charges ou la liste des exigences. Bref. On l’a tous (toutes ?), conscient ou inconscient. Il est là présent dans notre tête.

    Il est parfois un peu con : avec ses critères physiques rétrogrades ou bien réaliste : basé sur des expériences passées, des choses que l’on sait qui ne nous conviennent pas.

    Il est souvent aussi, les deux !

    Composé de critères superficiels,  qui peuvent être mis de coté et de vrais critères qui nous feront choisir la bonne personne. Aidé par le vécu, le cahier des charges se façonne aussi au fil de nos rencontres.

    Mais est-ce une bonne chose ?

    Est-ce bien d’avoir une liste mentale de ce que l’on attend chez l’autre ?

    Est ce que ça ne nous conditionnerait pas à nous tirer avant même que quoi que ce soit ai commencé sous prétexte que toutes les cases du cahier des charges ne soient pas cochées ?

    Comme tout le monde j’ai un cahier des charges, et ce dernier est exacerbé par les applis de rencontres.

    Forcément puisque l’on doit choisir son potentiel prétendant sur photo, avec éventuellement quelques infos. On fait le tri avec ce qu’on a. Avec nos critères de choix personnels, avec ce que j’appel « son cahier des charges ».

    Et mes critères alors ?

    (Ne me jugez pas, j’assume, certains sont ridicules d’autres liés à des expériences bonnes ou mauvaises.)

    Dans l’idéal c’est un homme d’une trentaine d’année, il est brun, il est grand, il de bel dents (le sourire acteur américain 100 dents droites et blanches ça me fait fondre), il a un bon job (dans ma tête ça veut dire ingénieur, ou dans le commerce ou dans la finance) quoi qu’il en soit il a des responsabilités au boulot. Il est drôle, ça c’est très important, en tout cas il me fait rire, car avoir le même humour c’est fondamental. Il est gentil au fond. Il a suffisamment de caractère pour me supporter et me dire NON quand je fais chier mais c’est un amour. C’est un bon amant, du moins un qui me convienne, il aime la vie, la bonne bouffe, bref on a des valeurs communes. Et surtout il m’aime.

    cahier des charges, amour, amoureux, exigence, rencontres, trentenaires

    Oh Wait ! Mais vous savez quoi ?!

    C’est sur ce dernier point que le bas blesse.

    La réciprocité !

    Je crois que j’ai rencontré des types qui remplissaient pas mal de cases du cahier des charges.  Et pas qu’une fois.

    Parfois je suis tombée amoureuse de lui, et il n’est pas tombé amoureux de moi, parfois c’est moi qui ne suis pas tombée amoureuse de lui. (Merci la vie.)

    Dans les deux cas tous les critères n’étaient évidemment pas réunis. Mais peut-on trouver quelqu’un qui remplissent TOUS les critères ? Doit-on le trouver d’ailleurs ?

    Cet homme qui rempli tous les critères ne serait-il pas hyper chiant finalement ? L’amour ne se trouve-t-il pas dans les petits défauts énervants de l’autre mais que l’on aime quand même ?

    Certains de ces critères sont surmontables, et heureusement !
    Certaines personnes te font avoir de tels papillons que tout le reste s’efface. Le cahier des charges s’efface parce que tout se résume à « je suis bien ».
    « Quand je suis avec lui je suis bien ».

    Oui mais si quand j’ai les papillons lui ne les a pas ?

    Et quand ce mec parfait a des papillons pour moi et que moi je n’en ai pas ?  On fait quoi ?

    Peut-être alors que la réponse elle est là. Le cahier des charges c’est le prologue, c’est ce qui permet d’écrémer un peu, on ne va pas choisir n’importe qui, sous prétexte qu’on aimerait avoir quelqu’un dans notre vie.

    Ok être seule ce n’est pas ultra plaisant, mais être avec quelqu’un qu’on n’ aime pas ou qui ne nous aime pas ce n’est pas acceptable du tout.

    Alors on garde son cahier des charges pour ne pas faire n’importe quoi, on se rappelle intelligemment ses histoires passées pour savoir que non « ça et ça je ne l’accepterai plus, je l’ai vécu une fois avec bidule et je sais que ça ne me convient pas »

    Mais par contre, on reste open, on accepte de se laisser surprendre, on peut tenter de nouvelles rencontres tant qu’on est bien et qu’on ne fait pas souffrir l’autre. On laisse, peut-être le temps au temps, le temps aux papillons d’arriver. Ils arrivent peut-être de loin. Qui sait ?

    Retournons attendre les papillons avec notre cahier des charges en swipant sur tinder, en attendant de se laisser surprendre dans la vrais vie, par ce gars marrant au sourire ravageur qu’on avait pas du tout vu arriver.

     

    Si cette réflexion vous parle, trouve un écho chez vous, ou que vous voulez y rebondir. Je vous invite à me le dire en commentaire, j’aimerais beaucoup avoir de nouveaux avis. Vous pouvez laisser des commentaires ici, sur Facebook ou sur Instagram mais pour que les commentaires ne se perdent pas et qu’il y ait une continuité je les recopierai en commentaire de blog.

    Je vous embrasse.

    Claire

  • Vous aimerez aussi

    5 Comments

  • Reply Devenir Adulte 5 novembre 2018 at 22:41

    Je pense qu’on idéalise toujours “la moitié que l’on souhaite” mais qu’au final on fait des concessions sans s’en rendre compte. Le feeling passe, tout va pour le mieux et un peu plus tard on se rend compte que “tiens, moi qui me voyais avec un mec comme ça, je suis avec un mec qui fait tout l’inverse” et on sourit en pensant à cette liste. Je ne dis pas qu’il sera complètement contraire à nos attentes, mais l’amour surprendra toujours !

  • Reply annie 5 novembre 2018 at 15:57

    aha pourquoi pas ! je t’avoue j’ai toujours eu un cahier des charges, mais au final…. ben l’amour nous tombe dessus, et ça ne correspond pas toujours ! de plus, même si un garçon peut remplir tous les supers critères …. ben des fois il n’est pas du tout intéressé, alors bon, on est bien obligée de faire avec la réalité X’D

    je suis en couple depuis 10 ans avec un mon mec, c’est une copine qui avait organisé un dîner piège !!! elle n’avait invité que des couples sauf…. nous deux ! et le plus drôle, c’est que ça a marché aha

  • Reply Soa 5 novembre 2018 at 13:08

    Les fameux cahiers des charges, nous sommes je pense toutes passées par là ! Puis les exigences s’amenuisent avec les années et les circonstances. Puis on est en couple, on quitte ou on est quitté comme tu dis, puis on se rend compte que celui qui remplit parfaitement le cahier des charges n’est pas encore né ! Mon mari remplit certaines cases essentielles à mes yeux et d’autres que j’aurais trouvé aussi essentielles il y a 15 ans. J’ai dû batailler dur pour asseoir mes principes et gagner ma place dans le couple, j’ai désespéré bien des fois, puis vient l’indulgence, la relativisation et un brin de résignation et tout paraît moins ardu. J’aime bien ton article dans lequel je me retrouve bien.

  • Reply thelibrarianchic 4 novembre 2018 at 12:49

    Commentaire Facebook :

    Je valide totalement tes déductions. Comme tu le dis bien la réciprocité n\’est pas évidente et on ne peut pas se forcer même si le cahier des charges est respecté. L\’idée générale de se laisser surprendre mais d\’écremer les précédents motifs de souffrance c\’est bien mais en réalité je n\’y arrive pas #ksosdelamour

  • Reply thelibrarianchic 4 novembre 2018 at 12:42

    Commentaire Facebook

    ah… le fameux cahier des charges… Dur, dur de ne pas s\’y référer à chaque nouvelle rencontre potentiellement annonciatrice de \”the very best prince charmant\”, ben oui, celui dont on rêve et qui réunit toutes les qualités requises pour convenir à nos âmes rêveuses. Et paf, le voilà, celui qui sort de derrière les fagots, qui ne ressemble pas du tout à ce que l\’on avait espéré physiquement. Et oui, car cela joue sur nos choix, malgré toutes nos dénégations Mesdames \”le physique ne compte pas\”(mon oeil !)… Et si on veut bien se donner la peine de lui accorder quand même le bénéfice du doute pour lui donner le temps de nous appater, on se rend compte aussi qu\’il ne remplit pas toutes les cases cochées sur notre fameuse liste de desideratas. Toujours… Mais posons nous la bonne question : remplissons-nous, nous-mêmes, ce fameux cahier des charges ? Devons-nous laisser passer l\’homme qui pourrait nous apporter le bonheur juste parce qu\’il n\’a pas le bon métier, la situation que l\’on attendait, les mêmes petits plaisirs que ceux que nous chérissons, etc, etc… ?

    Quand j\’ai rencontré ton oncle, je l\’ai à peine regardé et j\’ai pensé : \”no way !\”. Je rêvais d\’un beau brun ténébreux aux yeux noirs, musclé, qui me chanterait des chansons d\’amour (oui, oui, je sais c\’est terriblement niais) et sur lequel je pourrais me reposer, un homme fort à l\’extérieur comme à l\’interieur et qui pourrait me donner beaucoup d\’amour… Pour le coup, je n\’ai pas accordé un regard à ce blond aux yeux bleus, avec son air réservé… Et puis, le hasard a fait que nous sommes restés coincés tout un après-midi dans sa voiture en attendant nos meilleurs amis respectifs (qui eux étaient en couple). Nous avons discuté… et voilà : 24 ans après, on est toujours ensemble… Alors, me diras-tu : quid du cahier des charges ? Quid de ma liste ? Car il faut bien l\’avouer, il n\’en remplit pas la moitié des cases… Il est pessimiste au possible, toujours à s\’inquiéter pour l\’avenir, avec un humour de merde (parfois très méchant même), il commence plein de choses et à beaucoup de mal à les finir, il va bricoler avec des vêtements neufs, qui finissent bien vite en vêtements pour bricoler (ce qui fait qu\’il n\’a jamais rien de potable à se mettre), il a souvent des paroles blessantes, c\’est un ours qui n\’aime pas être dérangé chez lui, il me demande souvent mon avis mais n\’en tient jamais compte… Il a fallu que je taise mes angoisses concernant les enfants car lui s\’inquiétait beaucoup trop. Je voulais 5 enfants, il n\’en voulait qu\’un (mais ça, il ne me l\’a fait comprendre que quand la question du deuxième enfant s\’est posée)… Il est très tactile et aime qu\’on lui répète souvent qu\’on l\’aime, alors que moi, c\’est tout le contraire. Bref, on est très differents, et on n\’avait pas vraiment grand chose à faire ensemble. Et pourtant, on s\’est donné une chance de le découvrir, de se découvrir… J\’avais déjà eu auparavant un coup de foudre, et j\’avais déjà aimé quelqu\’un qui, je croyais, me correspondait plus. Et si j\’avais dû parier sur une histoire, cela n\’aurait pas été sur celle-là. L\’amour est venu en apprenant à nous connaître, en échangeant, en discutant. Depuis, on remplit les cases qui ne sont pas validées par ce qui s\’appelle concessions, et il faut en faire pas mal des deux côtés. Il m\’agace souvent, je l\’énerve sans doute encore plus. Il faut croire qu\’avec tous nos défauts, nous avons su trouver un équilibre avec les qualités qui font que l\’on s\’aime encore. Je ne peux imaginer ma vie sans lui. Notre vie est remplie de petits et de gros bonheurs qui font qu\’on oublie les désagréments de nos deux entités distinctes. Comme quoi, le cahier des charges… il ne faut pas l\’oublier, car il y a toujours une base de données rédhibitoires, mais il faut aussi apprendre à faire une croix sur une grande majorité de ce que l\’on croit vouloir en amour, pour notre propre bien. Donc, je dis, les filles donnez-vous une chance de connaître un amour partagé sans attendre le prince charmant qui collera parfaitement à votre cahier des charges. Il n\’existe pas ! Et la femme parfaite non plus !

  • Leave a Reply

    Follow

    Follow The Librarian Chic